hiverner sa piscine

Conseils pour bien hiverner sa piscine

Les journées refroidissent, et les baignades se font de plus en plus rare … Vous pensez donc à effectuer l’hivernage de votre piscine.

Pourquoi hiverner une piscine ?

En effectuant un hivernage dans les règles de l’art, vous éviterez des dépenses supplémentzaires en début de saison de nage  et surtout vous vous faciliterez la vie lors de l’ouverture de la piscine.

Qui n’a pas déjà découvert avec horreur une  piscine toute verte après un hiver un rien trop clément !

Quand et comment hiverner sa piscine ?

Tant que la température de l’eau de la piscine n’est pas descendue en-dessous de 12°, il est prématuré d’hiverner sa piscine.  En-dessous de cette température, il est temps de le faire !

  • Maintenir la filtration de l’eau, et l’adapterhivernage piscine

L’eau d’une piscine qui n’est pas filtrée ou/et traitée ne se conservera pas d’une année à l’autre. Si la température extérieure  a fort diminué, et si vous ne souhaitez plus nager, n’arrêter pas tout du jour au lendemain ! Vous pouvez déjà adapter le temps de filtration  en le diminuant. Mais il faut continuer à traiter l’eau, analyser chaque semaine le pH et le corriger si nécessaire.

  • Continuer le traitement de l’eau

Une piscine qui n’est plus utilisée sera bien entendu beaucoup moins vite polluée. Ce sont les pollutions extérieures qui polluent la piscine mais aussi les nageurs ( transpirations, crème solaire, …..) . On peut donc dire qu’à partir du moment où on ne nage plus , la fonction du chlore et des autres produits d’entretien n’est plus de protéger le nageur, mais bien d’éviter le développement d’algues et autres microbes dans l’eau de la piscine.

  • Arrêter le chauffage

Le chauffage de la piscine doit bien entendu être arrêté dès qu’on ne souhaite plus nager.

La durée de filtration pourra être diminuée à partir du moment où l’eau est refroidie puisque les microbes se développent plus facilement dans une eau plus chaude.

Produit d'hivernageHivernage actif ou hivernage passif ?

Ceci dépendra du type d’installation que vous avez et si votre installation technique risque de gêler.

  • L’hivernage passif  ou arrêt total du fonctionnement de la piscine doit être envisagé dans les régions où le gel est fréquent et si votre filtration n’est pas à l’abri du gel.
  • L’hivernage actif ou ralentissement du fonctionnement de la piscine sera choisi  pour les installations qui ne risquent pas de souffrir du gel.

Découvrez ici en détail les étapes à effectuer pour hiverner sa piscine….

 
Attention !
Avant de décider de diminuer le niveau d’eau d’une piscine, il est important de toujours veiller au niveau de la nappe phréatique.
Le niveau d’eau de la piscine ne peut pas être plus bas que le niveau d’eua de la nappe phréatique !
Posté dans Entretien Nos dernières installations le