Piscine naturelle ou biologique ?

Qu’on l’appelle piscine naturelle, piscine écologique, piscine ‘bio’ (si tendance !) ou même étang de nage ; une piscine naturelle est une piscine dans laquelle on n’utilise pas de produits chimiques.

Ce type de piscine garde son charme en toutes saisons.

Seuls les plantes et les minéraux sont utilisés pour filtrer l’eau, la purifier et rendre les moments de baignades un plaisir.

Quelques questions fréquentes à propos de la piscine naturelle ou piscine écologique

  • Comment cela fonctionne-t-il ? 

La piscine naturelle comporte 2 grandes zones :

La filtration de la piscine :

Il s’agir de la zone de régénération ou zone de marais.  La ‘filtration’ est située dans une zone de marais : on l’appelle le bassin de filtration.  Ce système de filtrage biologique est constitué de  plantes oxygénantes et de pierre de lave.

Une pompe permet la circulation de l’eau depuis la zone de marais vers la piscine et vice versa. L’eau est débarrassée des saletés  grâce à des plantes. Les plantes se nourrissent des micro-organismes contenus dans l’eau.  Après ce ‘nettoyage de l’eau’, celle-ci doit passer là ou se trouve des pierres poreuses tel la roche volcanique.

 Le bassin de baignade à proprement parlé.

  •  Quel est le prix d’une piscine naturelle ?

Si vous choisissez de faire appel à un professionnelle de la piscine, votre bassin vous coutera à peu près le même prix qu’une piscine traditionnelle.

Si vous la réalisez vous-même, vous ferez de belles économies.

La consommation d’électricité est supérieure que dans une piscine traditionnelle équipée d’une pompe de filtration intelligente. Mais le coût d’entretien en produits chimiques sera quasiment nul.

  •  Quels sont les avantages de la piscine naturelle ?

  Intérêt paysager : la piscine naturelle s’intègre parfaitement dans tous les jardins de campagne.

Possibilité de multiples formes

Bio- diversité du jardin

  • Quels sont les inconvénients de ce type de piscine ?

Entretien : Beaucoup de propriétaires de piscines naturelles pensent lors de l’achat, qu’ils ne devront pas nettoyer leur piscine. FAUX !  Sans entretien régulier, les parois et les berges deviennent gluantes et glissantes. Il vaut mieux avoir la main-verte pour entretenir les plantations. Il faut veiller à ce que Dame-Nature ne prenne pas le dessus au bout de quelques années.

Chauffage de l’eau : Le plus gros inconvénient est la température de l’eau.  L’eau est plus froide dans une piscine naturelle que dans une piscine traditionnelle chauffée par pompe à chaleurs, ou échangeur de chaleur branché au chauffage de la maison. La température de l’eau ne peut pas dépasser les 24 ou 25 °  (sauf de temsp à autre). En effet, passer cette température les bactéries se évelloppent particulièrement vite.

La filtration doit se faire beaucoup plus longtemps que dans une piscine traditionnelle.

Profondeur de l’eau : Malheureusement, vous ne pourrez pas opter pour une piscine très profonde.

Sécurité : contrairement aux piscines classiques, la piscine écologique ne peut pas être couverte par un volet ou couverture. Ce type de piscine est donc à éviter lorsqu’on a des petits enfants.

Crème solaire : l’utilisation de crème solaires chimique est interdite lors de baignades dans des piscines biologiques. Ce qui rend la douche obligatoire et donc  une consommation d’eau importante …. Un peu l’opposé de l’effet recherché avec la piscine dite « écologique » !

Posté dans Ecologie le / #, #