Le mise en service de votre piscine

Après un printemps instable et maintenant que l’été s’est enfin installé, il est temps d’offrir un bon nettoyage à votre piscine privée. La saison des barbecues est en effet proche et les journées sont agréablement longues. Il semblerait que les weekends parfaits pour inviter les amis et la famille autour de la piscine soient arrivés.

Rien de tel alors, que de ne pas devoir se soucier du volet préparatif pour la piscine. Si vous arrivez à prévoir un « nettoyage de printemps » approfondi, le principal entretien de la piscine est alors assuré pour tout l’été. 

Il est utile de savoir tout ce que vous devez faire pour que votre piscine privée soit prête à l’usage. Vous le découvrirez ci-dessous. Nous vous accompagnons étape par étape dans vos préparatifs pour avoir une piscine prête à l’usage.

 

Grand nettoyage du bassin

En tout premier lieu, les parois. Si vous entretenez régulièrement les parois et pas uniquement lors du nettoyage de printemps, cette corvée n’en est plus une. Plus le nettoyage est fréquent, plus il sera efficace et facile à réaliser. 

Lors du nettoyage des parois, mettez l’accent sur la suppression des dépôts de calcaire. Tout comme dans la salle de bains, ceux-ci s’accumulent rapidement si vous n’intervenez pas à temps. Ne reportez dès lors pas cette tâche, elle n’en deviendrait que plus fastidieuse. 

Lorsque vous nettoyez la ligne d’eau, c’est bon pour toute la piscine. Il est conseillé d’utiliser à cet effet un produit spécifique pour le nettoyage de la ligne d’eau. Les résidus de produits atterrissant dans l’eau de la piscine, l’usage de produits inadaptés peut en perturber l’équilibre.

 

Volet automatique de la piscine

Une deuxième intervention importante à faire au niveau de la piscine consiste à entretenir le couverture automatique de la piscine. Comme c’est lui qui sert à retenir les saletés, il est évident que ce n’est pas du luxe. 

Après tout un hiver avec le volet roulant fermé, l’eau vous semblera sûrement relativement propre, mais les lamelles peuvent être sales. C’est pourquoi un entretien minutieux et approfondi du volet automatique s’impose.

Quelques étapes importantes de l’entretien du volet automatique :

  • Lorsque votre piscine privée est munie d’une couverture d’hiver, retirez-la.
  • Nettoyez-la avec les produits appropriés avant d’enrouler le volet. Utilisez une brosse ou un nettoyeur haute pression (type Karcher) selon les instructions du fabricant.
  • Commencez ensuite par nettoyer le bac à volet dans lequel le volet est enroulé.
  • Pour une description détaillée concernant l’entretien du volet, nous proposons un article complet à ce sujet.

Si vous n’avez pas le courage de le faire vous-même, vous pouvez aussi contacter votre installateur de piscine.

 

Et ensuite l’intérieur

Une fois que vous avez terminé de nettoyer l’extérieur et les bords de la piscine, il est temps de se concentrer sur l’intérieur de votre piscine privée. Malgré la présence du volet roulant sur le bassin, des saletés peuvent quand même être tombées dans la piscine.

Avant de commencer à nettoyer l’intérieur, vous pouvez ajouter un produit floculant à l’eau. Cela permet d’agglomérer les saletés qui sont ensuite plus faciles à extraire. Surtout les petites saletés qui ne sont pas très visibles ou difficiles à repêcher.

Après avoir terminé l’entretien de l’extérieur, vous pouvez extraire les saletés et aspirer le fond de la piscine. Évacuez alors l’eau extraite directement vers les égouts.

Si vous utilisez un aspirateur manuel, cela peut être une sacrée corvée d’aspirer tout le fond. Il existe aussi un grand nombre de robot automatiques sur le marché qui facilitent nettement l’entretien de votre piscine.

Les prix des aspirateurs automatiques sont bien plus élevés, il s’agit donc d’étudier les prix par rapport au temps qu’ils permettent d’économiser. 

 

Installation technique: l’entretien de la piscine

Lors de l’installation de la piscine, vous avez reçu de nombreuses explications sur le moment et la manière dont vous devez régler l’installation technique. Nous vous donnons ici une nouvelle fois un aperçu des choses auxquelles vous devez principalement faire attention :

  • Vérifiez l’armoire électrique. Veillez à ce que celle-ci soit branchée et si un timer doit être programmé, n’oubliez pas de le faire.
  • Si vous avez un volet roulant automatique, il est conseillé de vérifier que la commande à distance fonctionne bien et si nécessaire, de remplacer les piles.
  • Vérifiez la pompe et la pression du manomètre et démarrez la pompe.
  • Vérifiez l’état du filtre et effectuez un backwash pour éviter qu’il ne se bouche. Faites cela chaque fois que la pression dans le filtre a augmenté de 0,5 bar ou lorsque vous remarquez que la circulation se fait difficilement, et pas uniquement au début de la saison estivale.
  • Rebranchez la pompe à chaleur, nettoyez la grille arrière et redémarrez la pompe à chaleur.
  • Vous avez des skimmers ? Pensez alors à les vider.
  • Si vous avez installé des flotteurs et/ou des bouchons d’hivernage, pensez à les enlever.
  • Pour finir, démarrez la pompe et laissez tourner le filtre en continu jusqu’à ce que l’eau soit de nouveau claire et propre.

Le côté technique de l’entretien de la piscine est maintenant aussi achevé.

 

Les valeurs de l’eau

La dernière étape de l’entretien de la piscine consiste à mettre à niveau les valeurs de l’eau. Cette étape cruciale doit être réalisée de manière très précise. 

Deux éléments importants auxquels il faut faire attention sont le pH (= niveau d’acidité) et le chlore. 

Alcalinité

L’alcalinité (valeur TA) de votre piscine indique la concentration de carbonate et de bicarbonate dans l’eau. En d’autres termes, il s’agit d’un chamois contre les changements soudains de vos valeurs de pH. Plus la valeur TA est basse, plus la valeur du pH peut être ajustée facilement.

Les valeurs de pH sont très sensibles aux conditions météorologiques changeantes et à l’ajout des produits chimiques. Une bonne alcalinité fournit un bon chamois et maintient la valeur du pH stable. Une valeur de pH stable assure un bon équilibre hydrique.

L’alcalinité de la piscine peut varier entre 100 et 120 mg / l. Cela doit être mesuré mensuellement. Si la valeur TA est trop basse, ajoutez Alca-plus pour stabiliser l’équilibre. Vous rencontrerez rarement trop haut et si la valeur est plus de 120 mg / l, elle diminuera automatiquement. Vous n’avez rien à faire à ce sujet.

Valeur du pH

Le niveau d’acidité de l’eau est l’élément le plus important à mesurer dans une piscine privée. Cela peut se faire avec des bandelettes qui affichent une couleur différente en fonction de l’acidité de l’eau. Une eau saine devrait avoir un niveau d’acidité se situant entre 7,0 et 7,6.

Un niveau d’acidité trop élevé réduit l’efficacité du chlore, ce qui peut provoquer l’apparition de bactéries dans la piscine. Des algues apparaitront également dans l’eau qui deviendra verte.

À l’inverse, un pH trop bas provoque la corrosion de tous les métaux dans l’eau. Pensez aux échelles, à la pompe à eau, aux pompes de circulation, à l’éclairage… Une eau avec un pH trop faible libèrera également une odeur de chlore qui peut provoquer des irritations. 

Soyez vigilants, mesurer, c’est savoir. Une eau claire ne signifie pas forcément que tout est en ordre. Vérifiez régulièrement la valeur du pH avec les accessoires prévus à cet effet afin de pouvoir garantir la santé de chacun.

Chlore

Outre les valeurs du pH, les taux de chlore doivent également être parfaits. Il s’agit ici de mesurer le chlore libre. Celui-ci assure l’oxydation et la désinfection de l’eau. Pour être sûr à 100 % que l’eau de votre piscine privée est saine, vous devez maintenir les valeurs suivantes :

  • Piscine en plein air : 0,5 à 3,0 mg/l
  • Piscine couverte : 0,5 à 1,5 mg/l

Il ne vous reste plus qu’à profiter d’un été plein de plaisir dans votre propre jardin. 

Si vous avez des questions, vous pouvez toujours contacter les vendeurs de piscines. Ils veillent au bon entretien de votre piscine privée et sont heureux de vous aider.